Comment apprendre la propreté à un chiot ? Voilà une question qui revient très souvent dans l’univers de l’éducation canine. Et pour cause ! Passer derrière son chien trois fois par jour n’a franchement rien de réjouissant…

Malheureusement, il est quasiment impossible d’éviter ces désagréments durant les premières semaines et il est important de prendre un peu de recul sur ces petits incidents qui ne sont finalement pas si graves.

Néanmoins éduquer son chien et prendre en main son apprentissage de la propreté est à la portée de tous. En effet, avec la bonne méthode et un peu d’entrainement, vous obtiendrez très vite de bons résultats.

Votre chiot n’est pas propre et vous souhaitez remédier au problème le plus vite possible ? Parfait ! Voici  toutes les clés pour rendre rapidement votre chiot propre.

comment apprendre la propreté à un chiot

apprendre la propreté à un chiot

Pourquoi mon chien n’est pas propre ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet et de se pencher sur les méthodes à suivre pour rendre un chien propre, il est essentiel de bien comprendre les différentes causes qui peuvent être à l’origine de la malpropreté d’un chiot.

En fonction de la cause qui est à la source du problème de propreté de votre chien, vous pourrez mettre en place les actions qui sont réellement adaptées à la situation.

Voici les principales causes qui peuvent être à l’origine de la malpropreté de votre chien :

Le manque de sorties

Si votre chien n’est pas propre, commencez par vous assurer que vous le sortez suffisamment régulièrement. C’est souvent la principale cause à l’origine d’un problème de propreté chez le chiot.

Si un chien adulte est capable de se retenir suffisamment pour se contenter d’environ 3 sorties par jour, sachez qu’un chiot ne pourra en aucun cas se retenir aussi longtemps.

Ceci est particulièrement vrai jusqu’à ce que votre chiot atteigne l’âge de 4 mois. Avant cela, vous devez savoir que votre chiot n’a pas terminé le développement des ses sphincters, les muscles qui lui permettront de se retenir.

Pour apprendre la propreté à un chiot et éviter les incidents, vous devrez donc commencer par lui donner l’occasion de se soulager le plus régulièrement possible. Attention, votre chiot doit être vacciné avant de pouvoir sortir à l’extérieur.

rendre son chiot propre

Pour vous repérer et être sûr de sortir votre chien au bon moment, voici quelques recommandations sur lesquelles s’entendent la que la plupart des spécialistes, comme par exemple Caroline Lange :

  • Environ 10 à 15 minutes après chaque repas .
  • Lorsqu’il se réveille après une période de sommeil.
  • Après qu’il se soit dépensé, lors d’un jeu par exemple
  • Lorsqu’il manifeste par son comportement son besoin de sortir

Pensez par ailleurs a essayer d’être le plus régulier possible. Si vous donnez à votre chien un rythme qui lui permet de se repérer, vous obtiendrez des résultats bien plus rapidement. Suivez ces conseils et vous devriez réduire significativement le nombre d’incidents.

Les émotions

Les petits incidents peuvent également s’expliquer par des émotions que votre chien a du mal à contrôler ou qu’il exprimera de cette manière. Cela peut arriver lorsque votre chien à peur par exemple. Mais également en cas de stress ou s’il a subit un bouleversement important.

chien pas propre

mon chiot n’est pas propre

Il arrive par exemple que les chiens ressentent une certaine frustration lorsqu’un nouvel animal arrive dans la famille ou lorsqu’ils se sentent délaissés.

Leur malpropreté est alors une façon d’exprimer leur frustration. Sachez que ce phénomène peut également toucher les chiens adultes et cela à tout moment de leur vie.

Paradoxalement, les chiots peuvent également uriner lorsqu’ils sont contents. Cela arrive souvent lorsque leur maître rentre à la maison après s’être absenté. Ravi et excité, le chiot manque alors de contrôle.

L’affirmation du chien

Comme vous le savez sans doute, les chiens ont tendance à uriner pour marquer leur territoire. C’est un réflexe naturel qui leur permet de s’approprier un lieu.

Cette situation n’est cependant pas normal et provient certainement d’un problème de hiérarchie auquel vous pourrez remédier par l’éducation.

Votre chien doit comprendre que vous êtes son maître et que la maison est d’abord votre territoire.

Une pathologie

Bien que cela soit assez rare chez les chiots, il est possible que votre animal souffre d’une maladie qui le rende incontinent. Dans cette situation, votre chiot ne sera donc pas en capacité de se retenir. Pour infos, cela peut également arriver à un chien adulte.

vétérinaire

vétérinaire

Si vous pensez que c’est le cas de votre chien, rendez-vous chez votre vétérinaire sans tarder, il existe des traitements très efficaces qui vous permettront de remédier au problème rapidement.

A quel moment apprendre la propreté à un chiot ?

D’un manière générale, il est conseillé d’apprendre la propreté à un chiot dès son plus jeune âge. Démarrer l’apprentissage de la propreté tôt vous permettra par la suite d’éviter bien des déconvenues.

Vous devez en effet savoir qu’il est toujours beaucoup plus difficile d’apprendre la propreté à un chien plus âgé car il aura eu le temps de prendre mauvaises habitudes dont vous aurez du mal à vous débarrasser sans un travail d’éducation plus important.

Sachez par ailleurs, que si vous ne faites pas le nécessaire pour enseigner la propreté à votre chiot, celui-ci ne deviendra pas propre par lui même. Au contraire il pourrait s’habituer à faire ses besoins à l’intérieur sur le long terme.

N’attendez donc pas pour enseigner les bonnes manières à votre compagnon 😉

apprentissage propreté chiot

l’apprentissage de la propreté d’un chiot

Vous l’avez compris, inutile d’attendre sa première bougie pour commencer à enseigner la propreté à votre chiot. En général, on conseille de commencer à apprendre la propreté à un chiot à partir de 3 mois. A cet âge, votre chiot comprend d’ores et déjà vos ordres et pourra donc commencer à intégrer ce qu vous lui apprenez.

Pour vous donner un ordre d’idée, en moyenne, les chiots deviennent propres entre 4 et 6 mois. Cependant je vous invite à prendre du recul sur cette information. Chaque animal progresse à son rythme et en fonction de l’éducation qu’il reçoit. Ne vous inquiétez pas si vous dépassez ce délai qui peut varier d’un chiot à l’autre.

N’oubliez pas que votre chiot devra être vacciné avant d’aller dehors et que le développement de son anatomie ne lui permettra pas de se maîtriser totalement avant ses 4 mois. Une petite période où votre chiot fera ses besoins à l’intérieur est quasiment inévitable et vous devrez accepter ces petits accidents qui constituent un passage obligatoire.

La méthode pour apprendre la propreté à un chiot

S’il n’existe pas de méthode magique pour qu’un chien devienne propre du jour au lendemain, sachez qu’il existe de nombreuses petites astuces qui vous permettront d’arriver à vos fins bien plus rapidement si vous les connaissez.

Vous ne pourrez pas éviter quelques petits désagréments, et il vous faudra faire preuve de patience. Cependant, il y a quelques actions simples que vous pouvez facilement mettre en place.

dressez votre chien en 15 minutes par jour

Voici maintenant les quelques conseils à suivre qui vous permettront d’obtenir des résultats rapidement et d’accélérer l’apprentissage de la propreté de votre chiot :

Nourrir votre chien à heures fixes

Cette astuce, très simple à mettre en place, peut considérablement vous aider à rendre votre chiot propre plus vite.  Comme vous l’avez lu dans la partie précédente, votre chiot aura besoin de sortir environ 10 à 15 minutes après avoir mangé.

En adoptant un rythme régulier pour ses repas, vous aiderez donc votre chien à prendre ses repères plus facilement et s’habituer à l’idée qu’une promenade suit généralement son repas.

Apprendre à repérer les signes avant-coureurs

Un chiot qui a besoin de se soulager a tendance à le manifester par un changement de comportement. Apprendre à reconnaître ses signaux vous permettra d’éviter l’accident et de faire en sorte que votre chiot puisse être au bon endroit lorsqu’il passera à l’action. Vous pourrez alors le féliciter.

Rien n’est plus simple que de prendre l’habitude de guetter les signaux de votre chien. Observez-le et vous repérerez vite son changement de comportement.

En général, les chiots qui ont besoin de sortir s’agitent. Ils peuvent par exemple se mettre à tourner en rond, gémir, prendre une position particulière ou encore se mettre à renifler comme s’ils cherchaient quelque chose. Voici quelques comportements qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille :

  • Votre chien s’agite soudainement
  • Il tourne en rond sur lui-même
  • Il renifle comme s’il recherchait quelque chose

Dès que vous repérerez ce type de comportement, prenez les devants et sortez votre chiot dehors.

Le promener régulièrement

Comme nous l’avons déjà mentionné, la régularité des sorties est un élément clé dans le processus d’apprentissage de la propreté d’un chiot. Si vous lui donnez l’occasion de sortir souvent, vous éviterez bien sûr de nombreux incidents mais surtout, votre chiot comprendra plus facilement qu’il lui suffit de patienter un peu pour pouvoir se soulager au bon endroit.

N’hésitez pas à mettre en place une routine. Des promenades régulières à l’extérieur aideront votre chien à prendre de bonnes habitudes. Je vous conseille également, au moins au début, de l’emmener toujours au même endroit. N’oubliez pas, dans l’idéal, sortez votre chiot après les repas, après les périodes de jeux et lorsqu’il se réveille.

Bien entendu, vos impératifs ne vous permettront peut-être pas de dédier autant de temps aux promenades que vous le souhaiteriez, mais essayez de le faire le plus possible et vous obtiendrez des résultats.

Félicitez votre chiot lorsqu’il est propre

Pour aider votre chien à apprendre la propreté, il est fondamental de le féliciter lorsqu’il fait ce que vous attendez de lui. Ne manquez jamais de le féliciter lorsqu’il fait ses besoins au bon endroit.

féliciter son chiot

féliciter son chiot

Caressez-le et félicitez-le verbalement pour lui montrer votre satisfaction. Récompenser son chien lorsqu’il réalise une action attendue est une méthode d’éducation positive qui donne d’excellents résultats. Si ce sujet vous intéresse, je vous invite également à consulter cet article sur le clicker training.

En montrant à votre chien que vous êtes content de lui, celui-ci comprendra qu’il a fait quelque chose de bien. Petit à petit, votre chien associera vos encouragements au fait de faire ses besoins à l’extérieur et intégrera ce qui est attendu de lui.

Restreindre son espace dans la maison

Pour éviter les incidents, surtout durant la nuit qui est une période d’attente particulièrement longue pour votre chien, pensez à restreindre l’espace de votre chien en fermant certaines portes.

Si vous laissez à votre chiot l’accès à toute la maison, vous avez toutes les chances de retrouver des saletés le lendemain matin. Les chiots n’aiment pas faire leurs besoins dans ce qu’ils considèrent être leur niche, si son espace n’est pas trop grand, il l’associera à sa niche et aura moins envie de faire ses besoins à cet endroit.

Apprendre la propreté à un chiot : les erreurs à éviter

Nous venons de voir ensemble l’essentiel des actions à suivre pour apprendre la propreté à son chiot. Vous devez toutefois garder en tête qu’il y a certaines erreurs qu’il faut absolument éviter.

Malheureusement trop de maîtres tombent encore dans ces pièges et ralentissent considérablement l’apprentissage de leur chien parce qu’ils manquent d’informations. Voyons ensemble les principales erreurs à ne pas faire :

Ne jamais nettoyer devant votre chien

Ne nettoyez jamais en présence de votre chiot. C’est l’une des erreurs les plus souvent commises ! Si vous faites cela, votre chien risque fortement d’assimiler cette situation à un moment de jeu.

En effet, vous voir accroupi en train de faire des grands mouvements autour de son “oeuvre” pourrait lui laisser penser que vous passez un bon moment et que vous vous amusez ce qui, à priori, est loin d’être le cas. Évitez donc de lui transmettre le mauvais message et faites en sorte qu’il soit dans une autre pièce à ce moment là.

Nettoyer avec de l’eau de javel

Utiliser de l’eau de javel  ou tout autre produit contenant de l’ammoniaque pour nettoyer est également une erreur classique qui revient souvent. La plupart des chiens adorent cette odeur et auront tendance à recommencer leur bêtise à cet endroit précis.

Optez plutôt pour un produit nettoyant adapté comme ce spray anti-urine bio spécialement pensé pour les chiens.

Ne jamais mettre le nez de votre chien dans ses besoins

Houspiller votre chien tout en lui mettant le nez dans ses besoins est une erreur grossière que vous devez absolument éviter. C’est une fois de plus une logique humaine et votre chiot ne comprendra pas le message. Vous risquez par ailleurs de traumatiser votre chiot et de briser le lien de confiance qui vous unit.

Ne jamais punir votre chiot

Quelque soit la situation, il est totalement contre-productif de punir votre chien. Ne vous laissez surtout pas emporter par votre colère, c’est totalement inefficace et le résultat ne peut être que désastreux.

Si vous retrouvez des saletés en rentrant à la maison et que vous punissez votre chien après coup, sachez qu’il ne fera aucun rapprochement entre la punition et le fait qu’il se soit soulagé à l’intérieur. Les animaux ne fonctionnent pas comme les humains et la seule chose que vous ferez c’est de déstabiliser complètement votre chiot et votre relation.

Si vous surprenez votre chiot en train de se soulager à l’intérieur, l’idéal est de le placer tout de suite dehors.

Bien que la situation soit agaçante, punir votre chien pas une bonne méthode, bien au contraire. Les chiens apprennent beaucoup mieux avec une méthode d’éducation positive qu’avec une punition.

chiot triste

Préférez  donc la stratégie de la récompense à celle de la punition, vous obtiendrez de meilleurs résultats et vous construirez des bases bien plus solides avec votre chien en agissant de cette manière.

Conclusion

Réussir à rendre son chien propre est un grand classique de l’éducation canine. Si vous souhaitez apprendre la propreté à un chiot, vous disposez désormais de toutes les clés pour atteindre cet objectif. N’oubliez pas de faire preuve de patience et de régularité, ce sont vos meilleurs atouts.

Après avoir déterminé la cause principale qui est à l’origine de la malpropreté de votre chien, passez à l’action en suivant la méthode ci-dessus. N’oubliez pas de vous assurer d’éviter de commettre les quelques erreurs les plus classiques qui pourraient ralentir les progrès de votre chiot.

Suivez ce guide et vous devriez rapidement voir votre chiot progresser et vous pourrez vous réjouir des résultats ! 🙂

J’espère que ces conseils vous auront aider à comprendre comment apprendre la propreté à un chiot rapidement. N’hésitez pas à réagir en laissant un commentaire pour me dire si cet article vous a aidé, pour partager vos expériences ou pour me poser vos questions.

Bon courage à tous ! 😉

PS : Si vous ne vous en sortez vraiment pas, sachez qu’un éducateur canin peut prendre le relais. Cela représente un petit budget, mais si vous rencontrez des difficultés, cela peut vraiment aider !

commentaires