bouledogue français

Bouledogue français : origines, caractère et éducation

Le bouledogue français se différencie de ses « cousins» anglais et américains par sa petite taille. Son ancêtre très lointain, le chien du Tibet, est apparu dans l’Himalaya il y a environ 5000 ans. Il fut longtemps utilisé comme chien de combat, puis la taille et le caractère du bouledogue ont été modifiés par croisement pour donner un chien qui, malgré son air féroce et sa belle musculature, est un joyeux compagnon, fidèle et amical qui adore son maître. Malgré sa douceur naturelle, le bouledogue français est issu d’une race dominante et son éducation est capitale afin qu’il ne teste pas trop longtemps qui, de vous ou de lui, est le maître.

Les caractéristiques du bouledogue français

Ces ancêtres étaient des molosses. Mais sélections et croisements ont donné un chien de petite taille, entre 30 et 35 cm, au corps puissant et musclé.  Même ceux qui ne connaissent rien aux différentes races de chiens, sont capables de reconnaître un bouledogue a sa tête large et carré, sa face écrasée et aux rides symétriques de part et d’autre du nez. Cette tête, que l’on peut trouver peu sympathique, n’a rien à voir avec son agréable caractère. Son poil est dru, doux et brillant et sa robe est fauve, blanche ou bringé (noire).

Les origines du bouledogue français

Après bien des pérégrinations, le bouledogue français est arrivé en Europe par l’Angleterre. En remontant dans la longue histoire de la race, on découvre que le physique de ce  chien, ou disons plutôt celui de son ancêtre lointain, en faisait un animal réputé pour sa force et son courage et destiné au combat.

C’est à cela qu’il doit son nom de Bull dog (chien taureau) donné par les anglais et francisé en bouledogue  La sélection des animaux les plus petits et les croisements avec d’autres races ont donné le bouledogue français tel qu’il est aujourd’hui. A noter que lors de son introduction en France vers la fin du XIXème siècle, ce chien à la «bouille» étrange était la coqueluche des artistes, des bourgeoises et des dames de petite vertu.

Le caractère du bouledogue français

Affectueux, joueur, gentil et fidèle, normalement intelligent, résistant, un peu fainéant paraît-il , et pas aboyeur ni agressif, le bouledogue français est le chien de compagnie idéal pour les familles. Avec enfants et pour les personnes âgées qu’il accompagnera volontiers… à la sieste.

En revanche, ne comptez pas trop sur lui pour garder la maison même s’il est capable de signaler un intrus. Il s’adapte bien en appartement à condition de l’habituer quand il est jeune. Si vous aimez les (très) longues promenades sportives, oubliez-le. Ce n’est pas vraiment son genre. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne lui faut pas un peu d’exercice  afin d’entretenir sa belle musculature.

Comment dresser un bouledogue français

Même s’il est devenu un chien paisible, le bouledogue est issu d’une race de chiens dominants. Ce qui signifie qu’il faudra dès le début lui enseigner les règles de vie en communauté afin qu’il ne passe pas son temps à tester qui commande de son maître ou de lui.

dressez votre chien en 15 minutes par jour

Ce n’est pas un chien travailleur et une éducation sévère va le braquer. Il lui faut de la patience, de la douceur et des récompenses quand il a réussi. Une éducation, à quelques nuances près, qui n’est pas différente de celle de la plupart des autres chiens.

Cet article vous a plu ? Rendez-vous sur cette page pour consulter les fiches de toutes les autres races de chiens 🙂

 

commentaires

Write a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.